Publié le 25/01/2021|Par |Catégorie : Référencement - SEO|

Optimiser son référencement sur Google My Business est essentiel pour mieux se positionner dans Google Maps et le local pack, ces résultats de recherche liés au référencement local. Sur cet outil entièrement gratuit, vous pouvez présenter votre entreprise, ses produits et services, ainsi que de nombreuses autres informations utiles à vos clients. Mais pour que votre fiche Google My Business soit en première position, il faut la paramétrer et l’entretenir de manière adéquate.

Revendiquer sa fiche Google My Business

Il existe deux manières pour créer la fiche de son entreprise sur Google : partir de zéro via le site de Google My Business ou revendiquer une page existante. Car en effet, bon nombre de commerces sont déjà référencés et il suffit alors de cliquer sur « Vous êtes le propriétaire de cet établissement ? » dans les résultats de recherche ou sur « Revendiquer cet établissement » dans Google Maps.

Dès lors, il vous faudra vous connecter à votre compte Google pour mener à bien les étapes suivantes. Une fois que c’est fait, commencez par entrer le nom de votre établissement afin de vérifier qu’une fiche n’existe pas déjà. Si ce n’est pas le cas, vous pourrez soumettre à Google la création de celle-ci. Sinon, vous pourrez la revendiquer. Faites attention à l’orthographe de votre marque bien que vous pourrez par la suite corriger toute éventuelle erreur de saisie.

créer une fiche google my business

Puis il vous sera demandé de choisir la catégorie de votre établissement. Prenez le temps nécessaire pour la choisir car elle a une importance majeure et nous reviendrons plus loin sur cela. Précisez ensuite si votre établissement reçoit le public ou non ainsi que son adresse physique (ou postale). Après avoir validé sa localisation, vous pourrez enfin préciser si vous proposez des services aux clients en dehors de cet établissement, comme à domicile par exemple.

Valider son établissement sur Google

Après avoir saisi ces premières informations, Google va vous envoyer une carte postale à l’adresse que vous avez mentionnée lors de la création de votre fiche Google My Business. Cette carte contiendra un code unique qu’il vous faudra saisir sur le site pour valider votre établissement et ainsi en revendiquer la propriété. Dès lors, vous pourrez contrôler votre fiche et y apporter toutes les modifications que vous jugerez nécessaires.

Catégorie, produits/services et attributs

Tout comme pour les autres éléments de votre page Google My Business, la catégorie peut être modifiée ou complétée. Il suffit d’aller dans le menu Infos et cliquer sur le crayon à côté de l’encart qui se trouve sous le nom de votre établissement. Vous pourrez corriger votre choix si vous avez commis une erreur et ajouter des catégories connexes pour améliorer votre référencement. Pour autant, n’en ajoutez pas trop sinon Google risquera de ne plus savoir dans laquelle vous ranger.

catégorie produits services attributs

Plus bas dans ce même menu, vous trouverez les sections Produits et Services. Complétez les car plus votre fiche aura un taux de remplissage élevé, mieux Google vous positionnera dans ses résultats de recherche. Par ailleurs, ces informations permettront aux internautes de vous trouver sur des recherches plus précises comme celle pour une agence de référencement à Toulouse.

Enfin, il vous est possible de préciser des attributs. Ceux-ci représentent les spécificités de votre établissement telles que « géré par des femmes » ou « prise de rendez-vous en ligne ». C’est aussi dans cette section que vous pourrez faire apparaitre les différentes mesures d’hygiène que vous avez mises en place pour accueillir votre clientèle. Ces éléments différenciants vous permettront aussi d’améliorer votre référencement sur Google Maps et les résultats de la recherche naturelle.

NAP : Nom, adresse et téléphone

Le NAP est un élément essentiel pour optimiser son référencement sur Google My Business. Derrière cet anagramme, se cachent les informations suivantes :

  • Name : correspond au nom de l’établissement
  • Address : adresse physique ou postale de l’établissement
  • Phone : numéro de téléphone où les clients peuvent vous joindre

S’il faut bien entendu que ces coordonnées soient exactes, précises et à jour, il faut aussi s’assurer de leur homogénéité sur l’ensemble des sites web où elles apparaissent. Commencez par vérifier que c’est le cas sur l’ensemble des pages de votre propre site Internet. Puis menez une recherche pour identifier d’éventuels autres sites avec des données différentes ou erronées. Dans ces deux cas de figure, procédez sans tarder à leur correction ou leur suppression.

Site web et lien de prise de contact

Si faire venir prospects et clients en magasin est l’objectif de certains, diriger ces visiteurs vers le site de l’entreprise est une finalité pour tous. Alors n’oubliez pas de remplir le champ consacré à votre URL et préférez un copier/coller afin de ne pas commettre d’erreur de frappe.

Mentionnez aussi sur votre fiche un lien vers la page contact de votre site ou celle dédiée à la prise de rendez-vous. Pour les entreprises faisant appel à un service tiers comme Doctolib ou Planity, il est préférable d’utiliser une page intermédiaire (landing page). En procédant ainsi, les URLs listées sur votre fiche Google My Business ne pointeront que vers des pages de votre site.

Description de son entreprise sur GMB

La section dédiée à la description vous permet de présenter votre entreprise en général et plus précisément l’établissement dont vous optimisez le référencement. Il est fortement recommandé de compléter cette description, afin d’améliorer le taux de remplissage de votre fiche mais aussi pour y glisser des mots-clés ciblés. La description est limitée à 750 caractères et il est conseillé d’essayer de s’en rapprocher au maximum pour fournir la meilleure information possible.

Les photos sur une fiche Google My Business

Les photos, et plus généralement les visuels, sont un autre critère majeur d’optimisation SEO d’une fiche Google My Business. Veillez donc à ajouter votre logo et, si vous le pouvez, quelques images de vos locaux. La devanture sera quant à elle directement proposée par le service Google Street View. Ses voitures, équipées d’appareils photo panoramiques, parcourent les routes de France tout au long de l’année. Enfin, proposez quelques photos de l’équipe car, au-delà de leur bénéfice SEO, elles ajouteront une dimension humaine qui est souvent appréciée.

Obtenir régulièrement des avis (positifs)

Les avis ont une très grande importance dans le classement des résultats du moteur de recherche. Celui-ci va prendre en compte quatre facteurs :

  • Nombre total d’avis
  • Fraicheur des avis
  • Note moyenne
  • Réponse aux avis

Ainsi, obtenir beaucoup d’avis n’est pas le seul critère qui vous permettra d’améliorer votre référencement. Il faudra également en obtenir à fréquence régulière afin de montrer à Google que votre société est active et que des clients continuent à dire ce qu’ils en pensent. Si vous avez peu d’emprise sur la note moyenne, vous pouvez en revanche répondre aux avis positifs comme à ceux négatifs. Restez courtois et essayez d’identifier le problème pour améliorer votre offre.

A ce propos, sachez que tout commentaire légalement répréhensible (injure, diffamation, concurrence déloyale…) peut être supprimé par Google. Il vous suffit de signaler l’avis, argumenter votre demande (ex : cet avis est injurieux) et la transmettre au service en charge de la modération.

Tenir à jour horaires et dates d’ouverture

A la création de votre fiche sur Google My Business, il est indispensable de mentionner vos horaires et jours d’ouverture. Du lundi au dimanche, précisez à quelle heure vous ouvrez et celle à laquelle vous fermez. Pensez à revenir les modifier si ceux-ci venaient à changer dans le futur.

horaires d'ouverture exceptionnels établissement

Par ailleurs, vous pouvez (et devez) lister les horaires d’ouverture exceptionnels de votre établissement. Pour la grande majorité des jours fériés, Google vous proposera des dates par défaut. Mais il vous faut aussi y ajouter vos dates spécifiques de fermeture comme durant vos congés ou lors de journées exceptionnelles afin de mener un inventaire, par exemple.

Utiliser les posts temporaires de Google

Sur Google My Business, il est possible d’ajouter à la fiche d’un établissement des posts qui s’afficheront dans le local pack de la recherche organique et sur la page dédiée de Google Maps. Ces posts peuvent être de différente sorte : informations liées à la crise sanitaire, lancement d’une nouvelle offre, communication sur un événement ponctuel… Ils sont tous éphémères avec une durée maximale de 7 jours quand on ne peut pas préciser de dates de début et de fin.

post google my business

Pour que votre post atteigne les résultats escomptés, il vous faut là encore compléter l’ensemble des informations requises. Dans la partie texte, les limites sont de 150 mots minimum et 1500 caractères maximum. Il faut donc préparer son message à l’avance pour choisir les bons termes. L’image qui accompagne un post doit être aux dimensions 800×600 pixels et il est possible d’ajouter un CTA (Call To Action) pour améliorer le taux de conversion de vos publications.

Partager cet article

Auteur : Rémi Ribes

Consultant SEO, j'accompagne les entreprises pour optimiser le référencement naturel de leur site web. Depuis 2005, j'interviens dans le Marketing Digital et plus précisément en Inbound Marketing sur des sujets liés à l'acquisition de trafic et sa conversion.