Publié le 08/04/2021|Par |Catégorie : Marketing Digital|

Internet compte des milliards de sites web et il peut parfois sembler difficile de savoir comment sortir du lot pour faire connaitre le sien. Pourtant, quelques astuces simples, faciles et souvent gratuites permettent de promouvoir son site vitrine ou sa boutique e-commerce. En adoptant ces techniques, vous pourrez rapidement améliorer la visibilité de votre marque sur Internet, attirer de nombreux visiteurs et ainsi accroitre durablement le trafic sur votre site.

10 astuces pour faire connaitre son site web

  1. Promouvoir son site Internet avec du contenu de qualité
  2. Proposer des vidéos : média au plus fort taux de croissance
  3. Se positionner sur les bons mots-clés dans les moteurs de recherche
  4. Exploiter l’immense potentiel du référencement local
  5. Améliorer sa notoriété grâce au guest blogging
  6. Développer une communauté sur les réseaux sociaux
  7. Animer sa base avec des campagnes d’e-mail marketing
  8. Utiliser le référencement payant et le retargeting
  9. Transformer ses clients en ambassadeurs
  10. Ne pas oublier les supports de communication traditionnels

Promouvoir son site Internet avec du contenu de qualité

On trouve sur Internet des contenus de différentes qualité, allant du snack content (ces publications courtes sur les réseaux sociaux) aux articles longs, détaillés et techniques. Chacun répond à une attente spécifique des internautes et vise des objectifs précis. Or, pour faire connaitre son site web, ce sont les contenus de qualité qu’il vous faudra privilégier car ceux-ci vont s’inscrire dans une stratégie d’inbound marketing, c’est-à-dire qu’ils vont attirer les visiteurs, les faire venir.

En effet, les moteurs de recherche avec Google en tête, privilégient désormais les pages de qualité dans leurs résultats. En faisant ce choix, vous bénéficierez d’un meilleur positionnement qui sera donc générateur de trafic qualifié. Par ailleurs, en privilégiant la qualité, vous vous offrez l’opportunité d’être repris et cité sur d’autres sites. Vous obtiendrez alors des backlinks, ces liens d’autres sites Internet vers le vôtre, qui sont très bénéfiques pour le référencement naturel.

proposer du contenu de qualité

Pour créer du contenu de qualité, commencez par définir une ligne éditoriale : quelle thématique allez-vous aborder ? Quelles seront les sous-catégories ? Quelles sont les caractéristiques de votre audience ? Quel sera le ton adopté ? Autant de questions à vous poser pour cadrer tant la forme que le fond de vos publications à venir. Puis, pour chacune d’entre elles, établissez un plan avec chacun des titres et sous-titres. Prenez le temps de vous documenter et rassembler des sources fiables que vous pourrez citer. Viens alors la phase de rédaction pour laquelle vous pourrez trouver d’autres conseils dans notre article sur les astuces pour booster la visibilité de ses articles.

Cependant, rédiger n’est pas forcément le point fort de tout un chacun ni d’ailleurs au goût de tous. Il faut aussi prendre en compte la contrainte temporelle puisque rédiger du contenu de qualité prend du temps, que l’on ne consacre donc pas à d’autres activités pour lesquelles on a souvent une plus grande expertise. Dans ce cas, le recours à un rédacteur web est alors à privilégier. Ce professionnel produira pour vous des contenus qualitatifs et optimisés au référencement.

Proposer des vidéos : média au plus fort taux de croissance

Avec plus de 40% de croissance annuelle, YouTube démontre avec insolence à quel point la vidéo a le vent en poupe sur Internet. Car ce sont chaque jour 23 millions de français qui consultent des vidéos selon le site de mesure d’audience Médiamétrie. Ce média est donc à privilégier afin de faire connaitre votre site Internet, que ce soit en y publiant des vidéos ou en postant celles-ci sur les plateformes de partage comme YouTube, Dailymotion, Vimeo ou Twitch.

vidéo site internet

Pour créer une vidéo, commencez par établir un storyboard. Ce plan vous permettra de poser à plat votre message et le découper en différentes scènes. Puis rédigez les textes car si la spontanéité est une vertu, l’improvisation n’est pas à la portée de tous. Pour les prises de vue, les smartphones modernes proposent désormais une excellente qualité d’image bien qu’un reflex offrira un rendu plus professionnel, notamment en matière de son. Enfin vient l’étape de montage pour laquelle il vous faudra vous équiper d’un logiciel comme Adobe Premiere, Movavi ou Camtasia.

Se positionner sur les bons mots-clés dans les moteurs de recherche

Identifier les bons mots-clés est au cœur de toute stratégie de référencement naturel. Au sein de notre agence SEO, nous utilisons des outils complexes et onéreux pour sélectionner les meilleurs mots-clés selon la cible à laquelle s’adresse un site Internet. Mais on parvient aussi à de très bons résultats avec un peu de méthode, du bon sens et quelques ressources gratuites.

Pour y parvenir, il faut choisir ses mots-clés en tenant compte de l’intention de recherche de son audience. Par exemple, les recherches « projets réalisés par l’agence Z » et « comment réaliser son projet selon l’agence Z » contiennent les mêmes mots-clés mais ce sont deux intentions différentes. L’une cherche à consulter les projets quand l’autre cherche à savoir comment les réaliser. Pour optimiser votre site, identifiez les intentions de votre cible et contextualisez ainsi vos metas et balises.

Par ailleurs, tenez compte du stade de maturité de votre site pour définir vos ambitions. Un nouveau site avec peu de pages et quelques rares backlinks aura du mal à se positionner sur des requêtes concurrentielles dont les mots-clés ont d’importants volumes de recherche. Il s’agit alors de cibler des résultats de longue traine (long tail en anglais). Par exemple, au lieu de « hôtel Costa Rica », il sera plus facile de faire connaitre son site sur les mots-clés de longue traine « hôtel éco-responsable et insolite au Costa Rica ». On estime habituellement que la longue traine débute au-delà de trois mots.

Exploiter l’immense potentiel du référencement local

Avec un taux de conversion moyen de 78%, les requêtes locales sont parmi les plus qualifiées sur Internet. Alors, si votre site s’adresse à une cible de proximité, il est indispensable d’optimiser son référencement local. Tout d’abord, assurez-vous que le NAP (Name, Address, Phone ou en français Nom, Adresse, Téléphone) est clairement mentionné sur votre site et que ces informations sont homogènes sur l’ensemble des sites où elles sont citées.

En effet, il vous faut ensuite obtenir des « citations » sur des sites tiers et en rapport direct avec votre localisation ou votre activité. Oubliez les annuaires sur lesquelles une inscription est contre-productive pour votre référencement local mais intéressez-vous aux sites des CCI, des régions ou des mairies. Certaines professions comme les notaires ont un site officiel qui recense tous les professionnels en listant leur coordonnées ainsi que leur site individuel. C’est ce type d’opportunité qu’il vous faut saisir !

faire connaitre site référencement local

Pour apparaitre sur Google Maps et dans les résultats locaux de la recherche organique, il vous faudra vous inscrire sur Google My Business. Vous pourrez ainsi maitriser l’ensemble des informations liées à votre société, mentionner votre URL et tenir à jour vos horaires d’ouverture. Dans notre article sur comment optimiser sa page GMB on vous explique pas à pas comment procéder.

Améliorer sa notoriété grâce au guest blogging

Le guest blogging est une démarche qui consiste à proposer des publications gratuites à d’autres sites. Ces publications sont parfois identifiées comme étant des « articles invité » et de nombreux sites les acceptent puisqu’elles leur permettent de maintenir une fréquence de publication souvent difficile à respecter. Bien entendu, plus la qualité de vos articles sera élevée, tant sur le fond que sur la forme, plus vous aurez de chances de voir votre demande acceptée. En contrepartie, vous serez autorisé à inclure un précieux backlink vers votre site et pourrez ainsi faire connaitre votre site sur le leur tout en améliorant globalement votre référencement naturel.

Mais veillez à choisir ces sites avec précaution. Débutez votre sélection en écartant ceux qui n’ont pas de rapport avec votre activité ou votre localisation. Puis classez les par notoriété et, à ce stade, vous pouvez vous aider de l’extension Majestic SEO qui attribut à chaque page un score de confiance (Trust Flow). Cette extension gratuite vous permettra aussi de voir combien de backlinks le site concerné obtient lui-même. Bien entendu, s’il n’en a pas ou très peu, vous avez peu d’intérêt à lui proposer gratuitement du contenu de qualité. Enfin, privilégiez les blogs et sites Internet avec leur propre nom de domaine plutôt que ceux du type « monblog.wix.com » qui ne sont pas vraiment bénéfiques.

Développer une communauté sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux présentent de nombreux avantages pour faire connaitre son site Internet. C’est pourquoi il vous faut réserver au plus tôt votre page au nom de votre marque sur chacun d’entre eux. Même si plus tard vous n’exploiterez pas toutes ces pages, vous éviterez d’une part le cybersquatting et ainsi le risque que quelque poste en votre nom des contenus indélicats. De même, vous pourrez simplement mentionner l’URL de votre site sur chacun d’entre eux et alors améliorer votre notoriété.

Selon votre activité, sélectionnez les médias les plus adaptés pour communiquer ou mettre en place du community management. Par exemple, en B2B les réseaux professionnels comme Linkedin sont souvent privilégiés au dépend de réseaux moins sérieux comme Facebook. En France, le potentiel de Pinterest est souvent sous-estimé alors qu’il présente de nombreux bénéfices pour certains marchés, notamment dans le secteur féminin ou pour les métiers visuels comme l’architecture d’intérieur.

communauté sur les réseaux sociaux

Une fois vos pages créées, complétées et votre sélection faite, commencez par y partager systématiquement vos publications. Selon les supports, vous pourrez employer des hashtags qu’il vous faudra choisir avec attention puisqu’un surnombre en dilue l’efficacité. Le jour et l’heure de partage sont aussi des paramètres importants qui varient d’un réseau à l’autre. Il faut souvent faire quelques tests pour trouver le moment qui fonctionne le mieux pour sa page.

Enfin, si vous avez le temps à y consacrer, vous pourrez animer une ou plusieurs de vos pages en vue de développer une communauté. Plus vous vous impliquerez dans le community management de votre page et interagirez avec les abonnés, plus l’adhésion sera importante (on parle alors d’engagement). Cette audience privilégiée recevra alors chacune de vos annonces et constituera une base de prospects particulièrement précieuse. Ces abonnés pourront aussi devenir les ambassadeurs de votre marque en partageant à leur tour vos publications et vous aidant ainsi à mieux faire connaitre votre site Internet. D’ailleurs, on espère que vous serez nombreux à partager cet article !

Animer sa base avec des campagnes d’e-mail marketing

Si vous avez installé un formulaire d’inscription à votre newsletter, vous aurez acquis de nombreux contacts au fur et à mesure du temps. Ceux-ci sont extrêmement précieux car ils ont d’une part signifié leur intérêt pour votre marque et, d’autre part, donné leur accord pour recevoir vos communiqués. C’est ce qu’on appelle l’opt-in, une démarche d’acceptation volontaire qui respecte les règles fixées par la CNIL et plus généralement RGPD.

Si vous n’avez pas pensé à constituer une base de données, vous pouvez opter pour la location de fiches. Quelques entreprises proposent ce service et vous facturerons en fonction du volume de contacts mais aussi de leur qualification. Bien entendu, plus un contact est qualifié, plus il vaut cher. Vous trouverez facilement des prestataires en faisant une recherche sur Internet et quelques spécialistes de la location de base B2B sont listés dans ce comparatif.

Quant à l’envoi de vos e-mails marketing à proprement parler, prenez garde à ne jamais le faire depuis votre propre serveur. En effet, votre campagne ciblera de nombreux contacts et donc, de nombreux e-mails partiraient au même moment, volume considéré comme étant du spam. Utilisez plutôt un logiciel spécialisé comme Mailchimp qui est gratuit, ou Sendinblue.

Utiliser le référencement payant et le retargeting

Au lancement d’un site, il est difficile d’atteindre rapidement les premières positions sur les moteurs de recherche. Sauf si on a recours au référencement payant, c’est-à-dire la publicité sur les moteurs comme Google. Cette méthode est aussi intéressante lors d’événement particulier comme les soldes puisqu’il suffit de payer pour apparaitre en tête des résultats de recherche.

Fonctionnant sur un principe d’enchères, les régies publicitaires comme Google Ads vous demande de sélectionner les mots-clés sur lesquels vous souhaitez promouvoir votre site puis d’attribuer un budget. Vos concurrents feront de même et les positions seront alors réparties ainsi que les dépenses sur le délai choisi. Tout au long de la campagne, vous pourrez (devrez) procéder à des ajustements.

référencement payant retargeting

Le retargeting, aussi connu sous le terme de remarketing, permet quant à lui de recibler un internaute qui a, par exemple, consulté un produit mais ne l’a pas acheté. On a tous connu cette expérience de voir des pubs afficher sur d’autres sites des pages que l’on a précédemment consultées. L’un des leaders en la matière est Facebook qui propose de relancer les prospects sur son réseau de sites.

Transformer ses clients en ambassadeurs

Un client satisfait est un client qui le fait savoir et qui fait connaitre votre site sans que cela ne vous coute rien ! C’est pourquoi il est essentiel de porter une grande attention à la satisfaction client et notamment l’expérience utilisateur. Car si ce dernier critère joue sur le classement des sites dans les moteurs de recherche, il est aussi prouvé qu’un internaute quitte un site lent ou peu ergonomique.

De plus, assurez-vous d’offrir la possibilité à vos visiteurs de partager vos contenus en installant la fonctionnalité de partage sur votre site. Si vous utilisez WordPress ou PrestaShop, des extensions ou modules prêts à l’emploi existent. Il vous suffira de quelques clics pour les installer et paramétrer.

Enfin, le meilleur moyen de promouvoir votre site en transformant vos clients en ambassadeurs est de mettre en place un système de récompense. Selon votre activité, celui-ci peut prendre différentes formes comme celle d’un discount accordé pour chaque prospects apporté ou l’accès à des contenus VIP s’il s’implique dans le partage de vos contenus sur les réseaux sociaux par exemple. Ce système n’a pas de limite, seulement la créativité que vous pourrez avoir en imaginant son fonctionnement.

Ne pas oublier les supports de communication traditionnels

Si le numérique prend de plus en plus de place dans nos vies, les supports de communication traditionnels sont pourtant encore présents dans bon nombre d’entreprises. Certaines ont des cartes de visite, d’autres des courriers papier et parfois même des véhicules d’entreprise. Sur tous ceux-là, n’oubliez pas de mentionner votre site Internet pour le faire connaitre.

Les goodies, ces objets funs à caractère publicitaire comme les porte-clés, les autocollants, les stylos ou les tee-shirts, sont eux aussi une formidable opportunité de faire la promotion de votre site web. N’excluez aucune possibilité qui s’offre à vous pour améliorer votre popularité offline, vous verrez que les bénéfices s’en feront aussi ressentir en ligne.

Partager cet article

Auteur : Rémi Ribes

Consultant SEO, j'accompagne les entreprises pour optimiser le référencement naturel de leur site web. Depuis 2005, j'interviens dans le Marketing Digital et plus précisément en Inbound Marketing sur des sujets liés à l'acquisition de trafic et sa conversion.